"LA SAGA DES HOMMES-DIEU" - THOAN [En Cours]

Réservé aux membres.
Les campagnes jouées au club, en cours ou terminées.
Avatar du membre
Mafalda
Président
Président
Messages : 2162
Enregistré le : 22 juin 2008, 16:07

"LA SAGA DES HOMMES-DIEU" - THOAN [En Cours]

Message non lu par Mafalda »

Jeu : THOAN, la saga des Hommes-Dieu

Titre de la campagne : La Saga des Hommes-Dieu

MJ : Mafalda

Date de début: 03/2023

Date de fin: En COURS

Image
:sm0079:
Avatar du membre
Psychopat
Membre actif
Messages : 2405
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: "LA SAGA DES HOMMES-DIEU" - THOAN [EN COURS]

Message non lu par Psychopat »

Calypso
Jolie rousse.jpg
De la lignée de Grodna et de père inconnu, Calypso est divinement belle. Extrêmement peu vêtue, hormis une cape de nuit, elle est décidée à mettre tout le monde à ses pieds pour admirer sa beauté.
Sortie il y a une centaine d'année des couveuses mécaniques de sa "mère" il y a une centaine d'année sur la planète Amiataazol, la planète aux saisons immuables qui a été crée par Alagraada, Calypso a peu voyagé. Elle a connue, lors de ces rares pérégrinations, un magnifique éphèbe du nom de Magell-Ann. Ce voyageur résista à ses charmes une première fois ce qui a attiré son attention plus encore. Calypso a mis les formes et s'est armée de patience et l'a courtisé comme il se doit. Une réelle idylle naquit peu de temps après. Magell-Ann tomba fou amoureux de la jeune thoan et ils sont devenus amants. Il la quitta pour voyager dans les Cosmos pour reprendre sa quête mais pris le temps de retourner sur Amiataazol de temps en temps pour la revoir.
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"
Avatar du membre
Mafalda
Président
Président
Messages : 2162
Enregistré le : 22 juin 2008, 16:07

Re: "LA SAGA DES HOMMES-DIEU" - THOAN [En Cours]

Message non lu par Mafalda »

Caractéristiques fondamentales des portes

Si l'on veut savoir utiliser correctement les portes et éviter les éventuels pièges, il faut savoir reconnaître leurs caractéristiques fondamentales, et donc se poser les 5 questions suivantes :

- La porte est-elle fixe ou mobile ?
Si la porte est fixe, on peut distinguer quatre types différents :

1°) cadre hexagonal immobile de 1 à 5 mètres de large : il s'agit du mécanisme le plus répandu et le plus résistant. Le cadre amont (c'est à dire dans l'univers de départ) est obligatoirement de même dimension que le cadre aval (dans l'univers de destination). Insensibles à toute altération, ces cadres possèdent une Solidité de valeur 5.2 et la Force qui les maintient immobiles par rapport au centre géométrique de leur univers de poche possède une valeur de 6.6 ! Autant dire que même la dérive des continent ne peut déplacer un de ces cadres ne serait-ce que d'un micromètre. Ce type de structure convient aussi bien au failles qu'aux autres portes. Dans le cas des failles, la taille de ces portes peut être accrue grâce à une machine de Création/Destruction ou un Modeleur, jusqu'à atteindre plusieurs kilomètres. Mais c'est un opération rarissime, pouvant prendre des années et toujours liée à la création de l'univers. Enfin, la dimension de l'ouverture coïncide exactement avec celle de l'hexagone.

2°) croissant fixe de 60 à 90 cm : un croissant est scellé en amont, un autre l'est en aval de la porte. La Force de rappel qui maintient chaque croissant immobile est identique à celle des cadres hexagonaux immobiles. Toutefois, ces croissants, plus discrets, sont moins résistants et n'ont qu'une valeur de 4.6* (tout de même !) en Solidité. Pour actionner une des ces portes, un autre croissant ressemblant fortement au croissant scellé est utilisé. Mais c'est en fait un objet bien différent : il s'agit d'un " activateur " (décrit ci-après), sorte de " poignée de porte ", qui doit être assemblé au croissant fixe afin de former un cercle. Une fois cette opération terminée, une Force de valeur 4.2 unit croissant fixe et croissant activateur. Toute matière se trouvant au dessus du cercle ainsi formé, dans un cylindre de rayon égal à 6 fois la hauteur des croissants fixes, est substituée avec tous les effets que cela peut impliquer : la matière d'un côté s'échange avec la matière de l'autre côté de la porte. Ce type de structure convient aussi bien aux failles qu'aux autres portes.

3°) double croissants fixes de 60 à 90 cm assemblés : une paire de croissants formant un cercle est scellée en amont et une seconde en aval de la porte. La Force de rappel qui maintient chaque croissant immobile est identique à celle des cadres hexagonaux immobiles. Toutefois, ces croissants ont aussi une valeur de 4.6* en Solidité. Pour actionner une porte, il suffit d'exercer une force supérieure à celle de la pression atmosphérique sur la surface du cercle. Toute matière se trouvant au dessus, dans un cylindre de rayon égal à 6 fois la hauteur des deux croissant fixes réunis, est alors substituée avec tous les effet que cela peut impliquer. Ce type de structure convient aussi bien au failles qu'aux autres portes.

4°) absence de structure matérielle : dans ce cas, il s'agit obligatoirement d'une faille non utilisée et qui ne peut être ouverte que grâce à la Trompe de Shambarimem. La dimension de l'ouverture peut varier de quelques micromètres à plusieurs kilomètres, dans de très rares cas.

Si la porte est mobile, on peut distinguer deux types différents :

1°) cadres hexagonaux de 1 à 3 mètres de large : le cadre amont est obligatoirement de même dimension que le cadre aval. Ces cadres possèdent une Solidité de valeur 5.1 et leur Masse est de 4.1 quel que soit leur hauteur. Ils peuvent être déplacés sans aucun effet sur leur fonctionnement. Ce type de structure ne convient pas aux failles. De plus, la dimension de l'ouverture coïncide exactement avec celle de l'hexagone.

2°) croissants mobiles de 60 à 90 cm : un croissant se trouve en amont et un autre en aval de la porte. Ces croissants ont une valeur de 4.6* en Solidité. Pour actionner une de ces portes, un croissant activateur analogue à celui utilisé pour les portes à croissants fixes est utilisé. Ce croissant doit, lui aussi, être assemblé au croissant aval afin de former un cercle. Une fois cette opération terminée, une Force de valeur 4.2 unit croissant aval et croissant activateur. Toute matière se trouvant au dessus d'un cylindre d'un rayon égal à 6 fois la hauteur des croissants est substituée. Ce type de structure ne convient pas aux failles.

- la porte est-elle à fonctionnement permanent ?
Là encore, on distingue deux cas :

1°) portes à cadres hexagonaux : ce type de porte peut-être à fonctionnement permanent, à déclenchement séquentiel ou encore à déclenchement par activateur. Le libre choix est laissé au Thoan ayant installé ce type de porte.

2°) portes à croissants : ce type de porte est obligatoirement à déclenchement, une substitution de matière permanente et instantanée n'ayant dans ce cas aucun sens. Les portes piégées mises à part, le déclenchement se fait par pression, dans le cas d'une porte à double croissants fixes, et à l'aide d'un croissant activateur, dans tous les autres cas.

- La porte fonctionne-t-elle dans les deux sens ou est-elle uni-sens ?
Les portes de tous types peuvent être réglées pour être à double sens ou à sens unique. Toutefois, le mécanisme qui autorise le passage d'une porte amont vers une porte aval doit obligatoirement être réglé sur la porte aval. Ce point est fondamental car, mis à part le possesseur de la Trompe de Shambarimem et le Pandoogaluz d'Urizen, rien ne peut franchir une porte si un Thoan se trouvant en aval a décidé et réussi à en interdire le sens amont vers aval. Toutefois, si un Thoan parvient par la ruse à s'infiltrer dans un autre univers thoan, il pourra éventuellement se retrouver en mesure d'installer une porte dont le système de fermeture pourra être piégé ou verrouillé par un code ou par un verrou inter-univers, couplé à un détecteur de masse. Ainsi, des univers ne possédant qu'une porte unique, qui est obligatoirement une faille dans ce cas, peuvent s'isoler du reste du Macrovers. Par exemple, le fameux Monde des Cavernes crée par Zazel est resté des millénaires isolé, car l'unique porte de ce monde était réglée uni-sens et bien sûr dans celui qui permettait de sortir de cet univers ordinateur.

- La porte est-elle piégée en amont ?
Si la grande majorité des portes thoannes sont piégées, un très faible nombre le sont en amont, c'est à dire avant le passage d'un utilisateur. De plus, pour des raisons explicitées plus loin, le Thoan constructeur laisse souvent des indices permettant de détecter si la porte est piégée et même parfois des renseignements sur la méthode à adopter pour désamorcer le piège.

- La porte est-elle piégée en aval ?
Plus de la moitié des portes thoannes sont piégées en aval. Ces pièges, dont l'étau se referme après le passage de l'utilisateur, sont souvent mortels. Toutefois, un grand nombre de ces pièges ont pour simple but d'emprisonner le voyageur téméraire. Certains pièges peuvent être désamorcés avant le passage, mais ils nécessitent souvent un appareillage thoan complexe.
:sm0079:
Répondre